Chiesa di San Giovanni di Sinis

 

L’église de San Giovanni se trouve à l’entrée de la bourgade de San Giovanni di Sinis, sur la route actuelle qui est à l’emplacement de la route romaine qui allait de Tharros à Cornus et qui avait son  origine près du forum romain.

 

L’église fut bâtie au VI° siècle après J.-C. sur un cimetière d’abord  païen et ensuite chrétien. Aujourd’hui, elle conserve la structure du haut moyen-âge, entre le IX° et XI° siècle après J.-C. : le plan est rectangulaire, avec abside en saillie orientée à l’Est, construite en assises de blocs de grès, pour la plupart de récupération.



Tharros (Sardaigne) - Chiesa di San Giovanni di Sinis : Plan
Tharros (Sardaigne) - Chiesa di San Giovanni di Sinis : Plan

 

L’intérieur de l'église est articulé en trois nefs, divisées en trois arcades reposant sur des pilastres rectangulaires et couvertes de voûtes en berceau. Le transept est également voûté à l’exception du secteur central surmonté par une coupole reposant sur des archivoltes reliées à quatre robustes piliers. Le raccord entre la coupole et le pseudo tambour est réalisé par des pendentifs à section triangulaire de surface sphérique. Les quatre piliers montrent les alvéoles pour l’insertion de colonnes.

 

L’église est éclairée par un oculus octogonal sur la façade et trois fenêtres géminées sur l’abside et dans la partie supérieure du transept selon les modèles ravennates et lombards. Les corniches romanes insérées dans les arcades de la partie supérieure du transept sont le fruit d’une restauration postérieure, peut-être du XI° siècle après J.-C. en rapport avec l’établissement des Navarrais à Tharros entre 1050 et 1070.

 

 

 

Au VI° siècle après J.-C. la structure de l’église était complétement différente : le plan byzantin montrait quatre bras de longueur égale et le corps central en forme de coupole selon le schéma à croix grecque inscrite dans un carré. Le modèle était probablement la basilique San Saturno de Cagliari, construite dans le même siècle.

 

Une restauration récente a découvert à la base de l’abside un morceau d’enduit peint couleur brun et rouge sur un fond blanc, figurant la partie d’une tenture (velarium). Cet élément, qui faisait peut-être partie d’une décoration murale plus grande, est comparable à des contextes extra-insulaires datés entre le VIII° et IX° siècle.

 

Au-dessous de l’église et au Sud de celle-ci, un édifice préexistant avec abside orientée à l’Est a été découvert. Ces vestiges faisaient peut-être partie d’une basilique funéraire paléochrétienne à cause de la présence dans cette zone de nombreuses tombes, parmi lesquelles des sarcophages qui se trouvent encore sous le niveau du pavement.


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Source

 

Texte/Plan :

Chiesa di San Giovanni di Sinis, Descriptif interne à l'église, 2015

 

 

Photos numériques :  2015