Madaure, (Madauros, Madaurus ou Madaura) d'où vient le nom actuel de M'daourouch, est une ville antique située à 861 mètres d'altitude, à 50 km de Thagaste (Souk-Ahras) dans le Nord-Est de l'Algérie.

Successivement berbère, romaine, vandale et byzantine. C'est sur le site d'une ancienne ville numide que la cité romaine de Madaure fut fondée sous les Flaviens. Elle fut érigée en colonie romaine vers la fin du 1er siècle après J.-C..

 

Mentionnée dès le III° siècle, elle ne survécut pas aux invasions arabes du VII° siècle. On dit qu'elle fut détruite par ses propres habitants à l'instigation de Kahena, la " reine guerrière ", qui fit pratiquer la politique de la terre brûlée en vue de dissuader l'envahisseur.


Cette ville était célèbre par son université, l'une des premières - avec Carthage - du continent africain et le mécénat culturel de ses habitants. Ce qui attirait une foule composite d'hommes de lettres, de philosophes, de grammairiens, de mathématiciens et de rhétoriciens. C'est ainsi qu'Apulée, considéré comme l'auteur du premier roman (L'Âne d'or), y naquit vers 123.

À l'époque romaine, Madaure était fréquentée par les étudiants surtout pour son université réputée pour sa spécialisation en philosophie. Parmi eux, le philosophe et théologien Saint Augustin, appelé aussi "Augustin d'Hippone", qui y étudia dès l'âge de 15 ans.


Madaure (Madauros) : Plan du théâtre
Madaure (Madauros) : Plan du théâtre

 

 

Le site de Madaure :

 

 

- Un théâtre dégagé en 1919 et 1922, un des plus petits d'Afrique romaine, mesurant 33 mètres sur 20 mètres et n'offrant que huit rangées de sièges (500 places environ).

 

Sa construction, payée par un notable de Madauros, a coûté 375 000 sesterces, et a été facilité par l'appui fourni par le portique du forum.

Madaure (Madauros) : Plan de la forteresse byzantine de Madaure
Madaure (Madauros) : Plan de la forteresse byzantine. La portion de la muraille en arc de cercle correspond au pourtour du théâtre

 

 

- Le théâtre a été modifié par la construction d'une forteresse byzantine édifiée en 535 sous Justinien dont la face Est et une partie de la face Nord sont bien conservées.

 

- Des thermes.

- Un mausolée romain avec chambre funéraire au rez-de-chaussée et loge de statue à l'étage.

- Une basilique chrétienne de l'époque byzantine à trois nefs séparées par une double colonnade.
- Des huileries qui ont fait la renommée de la cité.


Forteresse byzantine - Thermes - Mausolée


Les principales voies de communication romaines

Madaure (Madauros) - Khemissa (Thuburnicu Numidarum) - Ksar Tifech (Tipasa de Numidie) : Les voies de communication romaines

Madaure (Madauros) - Khemissa (Thuburnicu Numidarum) - Ksar Tifech (Tipasa de Numidie)


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Texte :

M'daourouch, wikipedia.org

 

Plans/Carte :

Roman theatres - An Architectural Study, Frank Sear, Oxford University Press, 2006

L'Afrique byzantine - Histoire de la domination byzantine (533-709), Charles Diehl, Ernest Leroux Editeur, 1896

Digital Atlas of the Roman Empire, Lund University, Sweden

 

Photos : 1978 - 1983