Ramesséum

Temple funéraire de Ramsès II

Ousermaâtrê Setepenrê

"La justice de Rê est puissante, L’élu de Rê"

 

Ramsès II - Ramesséum - Thèbes-Ouest - Egypte
Ramsès II

 

Ramsès II naît aux alentours de -1304. Il est le fils de Séthi I et de la Reine Touy. Il sera le troisième Pharaon de la XIX° dynastie. Vers l'an 9 de son règne, Séthi I le désigne comme Prince héritier, instaurant à nouveau la succession héréditaire du pouvoir.

Son règne (1279-1213) exceptionnellement long va durer soixante-six ans. Il marquera la dernière grande période de prospérité de l'Égypte antique. Il aura une douzaine d'épouses, la plupart ayant le titre de « grande épouse ».


Bâtisseur infatigable, Ramsès II va, au cours de son long règne, couvrir l’Égypte et la Nubie de monuments célèbres, restaurant également ceux de ses ancêtres.


Sur la rive occidentale de Thèbes, fut entreprise, dès son avènement, la construction de son temple «Le temple de millions d'années", connu de nos jours sous le nom de Ramesséum. Dédié au culte de sa propre personne de son vivant puis à son culte funéraire il fut richement doté de statues à l'image du roi.


Ramesséum - Ramsès II - Thèbes-Ouest - Egypte
Ramesséum : Plan du temple funéraire de Ramsès II

Le Ramesséum

 

Le Ramesséum est le temple funéraire de Ramsès II, situé sur la rive gauche de Thèbes, dans la nécropole thébaine, en face de Louxor, au Nord des colosses de Memnon, et situé entre le temple d'Amenhotep II au Nord et celui de Thoutmôsis IV au Sud.


Le Ramesséum est aujourd'hui très endommagé. A partir du règne de Ramsès XI, il commence à décliner et pire, à être profané et livré au pillage. Lors des troubles de la Troisième Période Intermédiaire, il fut utilisé comme nécropole par les prêtres thébains. A l'époque ptolémaïque, et peut-être même un peu avant, on assiste carrément au démantèlement du temple, des pans entiers sont prélevés pour construire d'autres monuments. Puis les Coptes le transforment en église vers le IV° siècle.

 

Orienté Nord-Ouest et Sud-Est, le temple lui-même était précédé de deux pylônes donnant sur deux cours à portiques et une grande salle hypostyle.

 

Un pylône énorme se tenait devant la première cour, avec le palais royal sur la gauche et une gigantesque statue du Roi en granit rose à l'arrière. Seuls des fragments de la base et le torse subsistent de cette statue du Pharaon. Elle mesurait plus de 17 mètres de haut pour un poids estimé à plus de 1000 tonnes.

 

Les scènes de Pharaon triomphant avec son armée sur les Hittites à la bataille de Kadesh sont gravées sur le premier pylône. Des scènes de cette bataille sont aussi visibles sur les murs de la seconde cour.

 

Quatre portiques entourent la deuxième cour : Au Nord et au Sud, une double rangée de colonnes  à chapiteaux ouverts ; A l'Est et à l'Ouest, des piliers osiriaques représentant Pharaon gainé dans un suaire sous l'aspect momiforme d'Osiris. Sur une partie du mur Ouest, Amon tend le signe de vie  à Ramsès II ; derrière lui, son fils Khonsou et derrière le roi, la déesse Sekhmet qui tient une enseigne de fêtes Sed et qui vient de poser la couronne khepresh sur la tête du roi. En dessous, un défilé de 23 fils de Ramsès II.

39 des 48 colonnes dans la grande salle hypostyle, qui mesure 41 mètres x 31 mètres, se dressent encore sur les lignes centrales. Elles sont décorées avec des scènes habituelles du souverain devant les différents dieux. Les chapiteaux, en bouton ou en ombelle de papyrus, soutiennent les lourdes dalles du plafond évoquant le ciel. Une partie du plafond décoré d'étoiles dorées sur fond bleu, a également été préservé.

 

Le sanctuaire est composé de trois salles en enfilade, avec huit colonnes. Une partie de la première salle, surnommée salle astronomique ou salle des barques, a son plafond orné de scènes astrales. Sur l'un de ses murs, Ramsès II est assis devant un perséa, sur les fruits duquel, à l'aide d'un calame, Atoum et Seshat inscrivent son nom de couronnement. Pharaon porte la couronne Atef.

Tout autour du temple se trouvait aussi de vaste magasins construits en brique et l'on a retrouvé parmi les ruines, des traces d'une école de scribes.



Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

 

Textes :

Le  Ramesséum, egypte-eternelle.org

Ramsès II, antikforever.com

Ramsès II, egypte-eternelle.org

 

Texte/Plan :

Visite du Ramesséum, sothis-egypte.com

 

Photos : 1981