Le Forum Romain ou Forum de Rome (Forum Romanum), appelé aussi Forum Magnum (« Grand Forum ») ou Forum Vetus (« Vieux Forum »), est situé dans le site archéologique le plus important de Rome, entre les collines du Capitole et du Mont Palatin.


Le forum est la place principale de la Rome antique. Son importance historique, religieuse et politique en fait l'endroit autour duquel toute la vie de la ville s'articule : célébration de mariages, organisation de jeux, de combats de gladiateurs, de cérémonies et de fêtes religieuses, de défilés militaires (sur la Via Sacra), de proclamations politiques (par exemple lors de la crémation de Jules César, en ce même lieu)..., il est le centre vivant de la ville, à l'image de l'agora, lieu de rassemblement politique et mercantile des cités grecques.



Rome - Forum Romanum (Forum vetus) et son extension (forum adjectum) - Italie
Rome - Forum Romanum (Forum vetus) et son extension (forum adjectum)

Rome - Forum Romanum : l'Arc de Septime Sévère - en arrière-plan, le Temple de Saturne - Italie
[C011-2001-22] Rome - Forum Romanum : l'Arc de Septime Sévère - en arrière-plan, le Temple de Saturne

[ 9] Arc de Septime Sévère

 

L'arc de triomphe (23 mètres de haut, 25 mètres de large) se dresse à une extrémité de l'esplanade du Forum Romain, au pied de la colline du Capitole, en avant du temple de la Concorde, non loin de la Curie Julia.


Il est érigé en 203 après J.-C. pour glorifier les victoires militaires de l'empereur Septime Sévère et de ses fils Geta et Caracalla sur les Parthes. Ce dernier fit effacer de l'inscription le nom de son frère après l'avoir fait assassiner.

 
C'est une construction de marbre, comportant une arche principale encadrée de deux arches plus petites. Les façades sont richement décorées de colonnes, d'entablements et de bas-reliefs. Sur les quatre grands panneaux au-dessus des arcs mineurs sont sculptées quelques scènes des deux campagnes contre les Parthes. Parmi les autres sculptures, on voit les quatre saisons survolées par une victoire avec trophée sur l’arche principale. Au dessus des petites arches, sont représentées des personnifications de fleuves. Sur les clefs des arches, des divinités sont représentées. Alors que sur les soubassements des colonnes composites, des soldats romains sont sculptés avec des prisonniers.

 

L’attique où est gravée la longue dédicace, était à l’origine couronné avec un quadrige mené par l’empereur et ses fils. Un escalier mène à l’intérieur de celui-ci où se trouvent quatre pièces.

 

Sur l'attique de chaque façade, est gravée une large inscription dédicatoire. Originellement, les lettres gravées en creux recevaient des lettres de bronze aujourd'hui disparues.


IMP•CAES•LVCIO•SEPTIMIO•M•FIL•SEVERO•PIO•PERTINACI•AVG•PATRI•PATRIAE•PARTHICO•ARABICO•ET
PARTHICO•ADIABENICO•PONTIFIC•MAXIMO•TRIBUNIC•POTEST•XI•IMP•XI•COS•III•PROCOS•ET
IMP•CAES•M•AVRELIO•L•FIL•ANTONINO•AVG•PIO•FELICI•TRIBUNIC•POTEST•VI•COS•PROCOS•P•P
OPTIMIS•FORTISSIMISQVE•PRINCIPIBVS
OB•REM•PVBLICAM•RESTITVTAM•IMPERIVMQVE•POPVLI•ROMANI•PROPAGATVM
INSIGNIBVS•VIRTVTIBVS•EORVM•DOMI•FORISQVE•S•P•Q•R

 

Traduction de l'intégralité de l'inscription


« À l'Empereur César Lucius Septimius Severus, Pertinax, fils de Marcus, le Pieux, Père de la patrie, Parthique arabique, Parthique adiabénique, grand pontife, ayant détenu 11 fois la puissance tribunicienne et ayant été salué imperator pour la onzième fois, consul pour la troisième fois, proconsul, et à l'Empereur César Marcus Aurelius, fils de Lucius, Antonin Auguste le Pieux, ayant détenu heureusement la puissance tribunicienne six fois, consul, proconsul, Père de la patrie, aux princes très grands et très vaillants, pour avoir restauré l'État et agrandi l'empire du peuple romain au-dedans et au-dehors, grâce à leurs mérites visibles, Le Sénat et le peuple romain [ont élevé ce monument]. »


[C010-2001-03a] Rome - Forum Romanum : la Colonne Phocas - en arrière-plan, l'arc de Septime Sévère et l'église Saints-Luc-et-Martine - Italie
[C010-2001-03a] Rome - Forum Romanum : la Colonne Phocas - en arrière-plan, l'arc de Septime Sévère et l'église Saints-Luc-et-Martine

Église Saints-Luc-et-Martine

 

L’église Santi Luca e Martina est une église baroque de Rome, située sur le Forum Romain.

 

Initialement dédiée à Martine de Rome, l'église fut fondée au VII° siècle, probablement par Honorius Ier. Détruite, restaurée et nouvellement consacrée par Alexandre IV en 1256, comme le rappelle l'inscription murale de la chapelle de droite, l'église est présente dans le Catalogue de Cencio Camerario, même si Martine n'est pas citée parmi les saints desquels on conserve les reliques.


Au XVI° siècle, Sixte V recherche de l'espace sur la place Santa Maria Maggiore et fait démolir l'église San Luca dei Pittori, mais les peintres (à qui l'église était dédiée : saint Luc est le patron des peintres) constituaient une corporation importante qu'il convenait de dédommager. En 1588, une bulle du pape Sixte V confère à l'Académie de San Luca le patronage de l'église Santa Martina à l'Arc di Septime Sévère et saint Luc vint s'ajouter à la titulature de l'église.

 

En 1634, Pierre de Cortone, éminent représentant de l’art baroque romain, obtient le privilège de reconstruire l’église des Saints-Luc-et-Martine à Rome. Au cours des travaux, le peintre et architecte est très impressionné par la découverte des reliques de sainte Martine, ce qui déclenche chez lui une dévotion particulière pour cette sainte martyre.


Chaste fille de consul, sainte Martine fut déchirée avec des crocs de fer, exposée en vain aux bêtes sauvages et enfin décapitée après avoir été battue pour avoir refusé d’adorer Apollon en 226. 


Rome - Forum Romanum : la Colonne Phocas - Italie
[C010-2001-23] Rome - Forum Romanum : la Colonne Phocas

 

 

La Colonne Phocas

 

La Colonne de Phocas est une colonne commémo-rative placée sur le Forum Romain. Cette colonne fut le dernier monument ajouté au Forum Romain. Elle porte le nom de l'empereur byzantin Phocas († 610), qui fait don du Panthéon au pape Boniface IV.

 

La colonne est érigée sur les rostres le 1er août de l'an 608, par l'exarque de Ravenne Smaragde pour soutenir une statue de l'empereur Phocas.

 

La colonne en marbre blanc est cannelée, avec un chapiteau de style corinthien qui serait du II° siècle. Elle est haute de 13,60 mètres avec une base cubique en marbre blanc (qui semble dater du II° siècle après J.-C.).

 

Au sommet, il y avait à l’origine une statue en or représentant Phocas, probablement retirée peu après, avec la mort du souverain, considéré comme usurpateur, assassiné et démembré.


Cette colonne a été recyclée, elle portait à l’origine une statue dédiée à Dioclétien, avec une inscription qui a été remplacée par l’actuelle.


Rome - Forum Romanum : Temple de Saturne - Italie
[C011-2001-22a] Rome - Forum Romanum : Temple de Saturne

[11] Temple de Saturne

 

Le temple de Saturne est un des plus anciens temples romains construits autour du Forum Romain de Rome. Dédié à Saturne, sa construction commence peut-être sous la Royauté romaine à l'instigation du roi Tarquin le Superbe ou au début de la République romaine. Sous la République, une pièce aménagée dans le temple ou à proximité immédiate abrite des documents officiels de l'État et le trésor public (Ærarium).

 

En 42 avant J.-C., le temple républicain de style toscan, qui a certainement conservé son apparence archaïque du V° siècle avant J.-C., est entièrement reconstruit selon un style hellénistique par Lucius Munatius Plancus, qui finance les travaux grâce au butin amassé lors de ses victoires sur les peuples alpins de Rhétie.

 

Le temple, qui fait face au Nord, est établi dans le coin Sud-Ouest du Forum Romain, au pied du versant oriental de la colline du Capitole, à proximité de la basilique Julia.

 

Après la reconstruction de Plancus, le temple est long de 40 mètres et large de 22,50 mètres. Il est pseudo-périptère hexastyle d'ordre ionique et conserve malgré ses nombreuses reconstructions et le réemploi de nombreux éléments issus d'autres monuments (spolia) les traits particuliers aux temples italiques, comme le fait de se dresser sur un haut podium, de 24 mètres de large sur 33 mètres de long, qui s'élève à neuf mètres au-dessus de l'esplanade du Forum. Le podium est construit en opus caementicium dissimulé par des blocs de travertin recouvert de marbre.


Les six colonnes en façade de treize mètres de haut comportent des fûts lisses de 1,35 mètre de diamètre à la base et de 11,65 mètres de haut, en granit gris égyptien du Mons Claudianus, les autres sur les côtés sont en granit égyptien rose. Les chapiteaux ioniques en marbre blanc de Thasos datent d'une restauration durant l'Antiquité tardive. Ils se composent de quatre faces avec les volutes disposées en diagonale. Les bases des colonnes sont ornées de moulures rappelant la forme d'une corde (hypotrachelion).


[15] Temple des Dioscures

 

Le temple des Dioscures, appelé aussi temple de Castor et Pollux, est un temple situé sur le Forum Romain, dédié au culte des jumeaux Castor et Pollux. Le temple est le symbole du succès militaire du peuple romain. Tous les 15 juillet, les chevaliers romains commémoraient la victoire de Régille en défilant devant le temple des Dioscures lors de la transvectio equitum. Sur son côté Est se trouve le temple de Vesta.

 

Dominant le forum, le podium du temple était fréquemment utilisé sous la République par les orateurs comme tribune pour s’adresser au peuple. Caligula, pour s'exposer entre les dieux jumeaux, avait fait ouvrir au fond du temple un accès au palais impérial, déclarant qu'ainsi les Dioscures étaient ses portiers. L'empereur Claude, son successeur, fit fermer ce passage. Sous l’Empire, le temple servit encore plusieurs fois de lieu de réunion impériale.

 

Le temple fut aussi un centre économique de Rome puisqu'il abrita le bureau des poids et mesures ainsi qu'une « table de mesures » (poids et longueurs) qui était placée dans son pronaos. Elle était particulièrement utilisée par les commerçants de la Summa Sacra Via longeant le temple côté Est. Des banquiers occupaient des locaux aménagés tout autour du temple.

 

L'origine de ce temple coïncide avec la naissance de la République romaine. Tite-Live rapporte sans détailler qu'au V° siècle avant J.-C. un temple avait été bâti à la suite du vœu du dictateur Aulus Postumius Albus en remerciement à Castor pour son rôle dans la victoire du lac Régille contre les Latins en 499 ou 496 avant J.-C..

Le temple des Dioscures a fait l’objet de nombreuses restaurations, dont une à la fin du II° siècle avant J.-C. à l'instigation de Lucius Caecilius Metellus Delmaticus qui le décora de tableaux et de statues. Le temple est de nouveau restauré sous Auguste en 6 après J.-C., puis par Tibère et son frère Drusus. Cette dernière restauration correspond à l'ultime phase de l'édifice dont on peut voir encore les vestiges.


Le Temple des Dioscures s'élève sur un soubassement recouvert de tuf et de travertin, de 50 × 30 mètres, avec sur chaque côté des escaliers étroits recouverts de marbre. Après la restauration augustéenne, le temple est octostyle et périptère, c'est-à-dire avec huit colonnes corinthiennes en façade et onze colonnes sur chaque côté. À l'intérieur de la cella, deux rangées de colonnes bordent chaque paroi. Les ruines actuelles laissent voir une partie du soubassement et trois colonnes de 12,50 mètres, portant un fragment de l'entablement. Le temple abritait les statues de Castor et Pollux considérés comme les gardiens de la liberté de Rome.


Rome - Forum Romanum : Temple de Vesta - Italie
[C010-2001-04] Rome - Forum Romanum : Temple de Vesta

[17] Temple de Vesta

 

Le Temple de Vesta est un des plus anciens sanctuaires de Rome. Il se situe à proximité du Temple des Dioscures.


Selon la tradition, il aurait été construit sous le deuxième roi de Rome, Numa Pompilius.


Il était rattaché à la Maison des Vestales. Personne ne pouvait y pénétrer, mis à part le Roi et les prêtresses. Les six prêtresses, les Vestales, avaient la charge du culte de Vesta, la déesse de la Terre, du feu et du foyer. Elles devaient entretenir le feu sacré, placé sur un autel de la cella, qui ne devait jamais s’éteindre, car il symbolisait la pérennité de la ville de Rome.

En 394 après J.-C., Théodose Ier ferma le temple et le feu qui brulait depuis plus de mille ans s’éteignit.

Le temple a connut de nombreux incendies, mais les "sacra", les talismans garants de la puissance de Rome, qui étaient conservés dans une cachette appelée penus Vestae, survécurent, comme une statue archaïque de Minerve, le Palladium, qui selon la légende aurait été rapportée de Troie par Enée, l’ancêtre des fondateurs de Rome.

Les vestiges de l’édifice que l’on peut observer de nos jours datent de la dernière restauration entreprise après l’incendie de 191 après J.-C. par Julia Domna, l’épouse de Septime-Sévère.

Le temple circulaire était surélevé et entouré par un portique de vingt colonnes cannelées en marbre blanc et de style corinthien. Le podium avait près de 15 mètres de diamètre. Le toit en coupole était couvert de tuiles en bronze et son centre était percé par un orifice permettant l’évacuation de la fumée.

 

Le podium, en opus caementicium, est recouvert de plaques de marbre. Il est complété par vingt socles en saillie qui soutiennent vingt colonnes corinthiennes en marbre blanc. La cella est fermée, vingt colonnes engagées décorent son mur extérieur. On y accède par une porte orientée vers l'Est qui rappelle le lien entre le feu sacré et le Soleil, considérés comme source de la vie. À l'intérieur de la cella, une cavité en forme de trapèze de 2,40 mètres de côté est aménagée dans le podium. Il s'agit peut-être du penus Vestae, dans lequel étaient dissimulés les objets sacrés les plus précieux.


[C010-2001-01a] Rome - Forum Romanum : Temple d'Antonin et Faustine (Église San Lorenzo in Miranda) - sur la droite, le Temple à plan octogonal de Romulus - derrière, la Basilique de Maxence et Constantin - Italie
[C010-2001-01a] Rome - Forum Romanum : Temple d'Antonin et Faustine (Église San Lorenzo in Miranda) - sur la droite, le Temple à plan octogonal de Romulus - derrière, la Basilique de Maxence et Constantin

Temple d'Antonin et Faustine

 

Le temple d'Antonin et Faustine est un temple romain situé sur le côté Nord de la Via Sacra à l'entrée du Forum Romain. Il a été construit par Antonin le Pieux en l'honneur de son épouse déifiée, l'impératrice Faustine, décédée en 141. Le temple est dédié une deuxième fois après la mort et la déification d'Antonin le Pieux en 161.


Le temple doit sa relative bonne conservation à sa transformation en église durant le haut Moyen Âge. En effet, l'église San Lorenzo in Miranda est installée dans la cella du temple au cours des VII° et VIII° siècles.

 

En 1536, l'église est en partie restructurée afin de valoriser l'aspect de l'ancien temple, et ce avant la visite de l'empereur Charles Quint à Rome. L'église visible aujourd'hui est encore remodelée en 1602 par l'architecte Orazio Torriani, avec une seule nef centrale et de nouvelles chapelles latérales, à un niveau surélevé de plusieurs mètres du fait de l'ensablement progressif de la zone du Forum.

 

Le temple s'élève sur un grand podium constitué de blocs de tuf. Un autel en brique recouvert de marbre est construit au milieu des marches de l'escalier qui relie le pronaos à la Via Sacra.


Le Temple d'Antonin et Faustine est prostyle hexastyle avec deux colonnes latérales et des piliers engagés dans le mur extérieur de la cella qui sont recouverts de plaques de marbre blanc. Les colonnes corinthiennes sont en marbre cipolin et font 17 mètres de haut pour 1,50 mètre de diamètre à la base. Les chapiteaux de marbre blanc supportent un entablement en marbre blanc également. La frise est ornée de motifs végétaux, de griffons et d'instruments de sacrifice. Le faîte du fronton est orné d'un quadrige tandis que des Victoires se dressent à chaque angle.


Rome - Forum Romanum : Temple de Romulus - Italie
[C010-2001-06a] Rome - Forum Romanum : Temple de Romulus

Temple de Romulus

 

Le temple de Romulus se tient sur le côté est de la Voie Sacrée, face à la Maison des vestales, entre le temple d'Antonin et Faustine et la basilique de Constantin.
 

Aux premiers temps de Rome, cet endroit aurait été occupé par un sanctuaire à ciel ouvert dédié à Jupiter Stator, fondé selon la tradition par Romulus.


En 294 avant J.-C., le consul M. Attilius y construisit un temple, étant plus tard peut-être relié au Temple de la Paix.


A la mort de son fils encore enfant en 307 de notre ère, l’Empereur Maxence décida de reconstruire le temple en le dédiant selon certaines sources à son fils Romulus. Il fut achevé sous Constantin.

L’édifice est très bien conservé, grâce à sa transformation en atrium de l’Église des saints Côme et Damien au VI° siècle.

 

C’est un petit temple circulaire construit en briques et recouvert d’une coupole de 15 mètres de diamètre environ. Sur ses côtés, deux salles profondes se terminant par une abside étaient chacune précédée par deux colonnes sur des socles, dont celles de droite sont conservées. La salle principale de la rotonde avec sa façade concave, sa coupole et les deux chapelles absidales sont conservées, ainsi que l’ancienne porte en bronze, les deux colonnes de porphyre rouge qui l’encadrent et la riche corniche de marbre blanc qui la surmonte.


Rome - Forum Romanum : Vestiges du Temple de Vénus et de Rome : Abside à caissons (vue depuis le Colisée) - en arrière-plan, le clocher roman de la Basilique Sainte-Françoise Romaine - Italie
[C010-2001-18a] Rome - Forum Romanum : Vestiges du Temple de Vénus et de Rome : Abside à caissons (vue depuis le Colisée) - en arrière-plan, le clocher roman de la Basilique Sainte-Françoise Romaine

Temple de Vénus et de Rome

 

Le temple de Vénus et de Rome est le plus grand temple par sa superficie de la Rome antique. Il a été construit durant le règne de l'empereur Hadrien, entre le vieux Forum Romain et le Colisée. Il avait 108 mètres de long sur 54 mètres de largeur, sa surface était de 15 000 m² ; il était plus grand que le forum d'Auguste.


Mis en chantier en 121 après J.-C., au début du règne d’Hadrien, l’édifice n'est inauguré que le 21 avril 135 ou 137 ou 138, jour anniversaire de la fondation de Rome, et sa décoration fut achevée en 141-143 sous le règne d’Antonin le Pieux.


En 283, les cellae ont été endommagées par un incendie, et restaurées à partir de 308 par Maxence, qui fait refaire les absides que l'on voit aujourd'hui en les dotant d'une couverture en voûte.

 

Au VIII° siècle, le pape Paul Ier fait ériger dans la zone du temple du côté du forum un oratoire consacré aux apôtres Pierre et Paul, qui devient au IX° siècle l’église Santa Maria Nova (ou Basilique Santa Francesca Romana). Un cloître attenant construit au XII° siècle recouvre une partie des ruines du temple antique.

Le temple a grandement souffert des destructions du Moyen Âge : les marbres ont été récupérés ou transformés dans des fours à chaux. Subsistent la terrasse, une partie des colonnes de granite du péristyle qui ont été relevées et l’abside à caissons qui constituait le fond de la cella.

 

Le temple de Vénus et de Rome était composé de deux sanctuaires accolés dos à dos. L'un était dédié à Venus Felix qui regardait vers le Colisée, elle était la mère d'Enée, ancêtres des Romains, l'autre, tourné vers le Forum, était consacré à Roma Aeterna ou plutôt à son genius.


Rome - Forum Romanum : Colonne Phocas - Arc de Septime Sévère - Curie Julia - Temple d'Antonin et Faustine - Temple de Romulus - en arrière-plan, le Monument à Victor-Emmanuel II - Italie
[C010-2001-08] Rome - Forum Romanum : Colonne Phocas - Arc de Septime Sévère - Curie Julia - Temple d'Antonin et Faustine - Temple de Romulus - en arrière-plan, le Monument à Victor-Emmanuel II

Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

 

Textes :

Arc de Septime Sévère, fr.wikipedia.org

Arc de Septime Sévère, rome-roma.net

Colonne de Phocas, fr.wikipedia.org

Colonne de Phocas, rome-roma.net

Église Santi Luca e Martina, fr.wikipedia.org

Forum Romain (Rome), fr.wikipedia.org

Pierre de Cortone - La Vierge, L’Enfant Jésus et Sainte Martine, mba.rennes.fr

Rome, Les guides bleus, Hachette, 1981

Temple d'Antonin et Faustine, fr.wikipedia.org

Temple de Saturne, fr.wikipedia.org

Temple des Dioscures, fr.wikipedia.org

Temple de Romulus, rome-roma.net
Temple de Romulus, fr.wikipedia.org

Temple de Vénus et de Rome, roma-quadrata.com

Temple de Vénus et de Rome, fr.wikipedia.org

Temple de Vesta, rome-roma.net
Temple de Vesta (Rome), fr.wikipedia.org

 

Plan :

Plan of the roman and imperial forums in ancient Rome

 

Photos :  2001


Rome - Forums - Italie
Rome - Forums