KARNAK


 

 

La salle hypostyle de Karnak se situe entre le IIe et le IIIe pylône construits respectivement par Horemheb (-1323 à -1295) et Amenhotep III (-1391 à -1353).


Dans ce vaste espace d’environ un demi-hectare, se dressent 122 colonnes de part et d’autre de l’allée centrale composée de 12 grandes colonnes papyriformes à chapiteau ouvert.


Cette forêt de colonnes évoquant un fourré de papyrus succède à la grande cour et forme une sorte d’antichambre avant d’entrer dans le temple proprement dit : l’Ipet-Sout.


Karnak - Salle hypostyle
Karnak - Salle hypostyle

 

Il semble que la construction ait été entreprise en plusieurs étapes ; les 12 colonnes de la nef centrale pourraient avoir été dressées par Horemheb pour former une sorte de colonnade d’entrée comme celle du temple de Louqsor. Les autres, disposées au Nord et au Sud de cette nef auraient été construites plus tard par Séthi Ier (-1291 à -1278).

 

La décoration a été réalisée au cours de trois règnes. Séthi Ier n’a décoré que les colonnes de la moitié Nord de la salle alors que Ramsès II (-1278 à -1213) et Ramsès IV (-1153 à -1146) sont intervenus sur toutes les colonnes sauf pour ce dernier, sur certaines au Sud-Ouest et trois dans l’angle Sud-Est. Chaque colonne a une, deux ou plusieurs scènes gravées qui comportent elle-même une, deux ou plusieurs divinités.



La grande salle hypostyle qui, vue de la grande cour, s'annonce par les deux montants de la porte colossale, offre l'un des plus beaux spectacles qu'il soit donné de voir. Jamais l'expression forêt de colonnes ne saurait être appliquée avec plus de justesse qu'à cette vaste salle de 102 mètres de large sur 53 mètres de profondeur, où se dressent cent trente-quatre colonnes colossales.

Les douze qui forment la nef centrale sont surtout dignes d'admiration. Leurs chapiteaux papyriformes ouverts supportent, avec interposition de dés, d'énormes architraves qui élèvent, en cette partie, le plafond à 23 mètres de hauteur. Le pourtour du chapiteau, à sa partie supérieure, a 15 mètres de circonférence et cinquante personnes pourraient tenir à l'aise sur sa plate-forme. Les cent vingt-deux colonnes papyriformes à chapiteaux fermés des deux ailes formant bas-côté sont moins élevées d'un tiers. La différence de hauteur entre l'allée centrale et les bas-côtés a permis l'aménagement de fenêtres du type claustra.

 

Les tableaux qui décorent l'intérieur de la salle, parois et fûts de colonnes, ont trait aux honneurs divins rendus par le roi aux dieux de Thèbes, aux processions et aux cérémonies du couronnement.

Les scènes des colonnes ont conservé, pour la plupart, des traces de couleur, principalement de l'ocre jaune. Cette couleur, assez crue, servait de fond aux reliefs et leur permettait de se détacher avec plus de netteté dans la pénombre qui devait régner dans la salle lorsque les plafonds étaient en place.

 


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Texte :

"Egypte", Les Guides bleus, Hachette, 1979

Numérisation 3D et déroulé photographique des 134 colonnes de la Grande Salle Hypostyle de Karnak,

                                                                                                                                                                                   Revue XYZ, N° 120, 2009

Plan :

PLAN DU TEMPLE D'AMON à KARNAK, terredegypte2.monsite-orange.fr
 

Photos : 1981

Photos (Jacques et Simon VONBANK) : 1973


Karnak - Plan du site
Karnak