Galerie en cours de construction


LA ROMANISATION DE LA GAULE
LE SYSTÈME PROVINCIAL


- Les conditions générales :

Développement d'un réseau de cités : création de colonies romaines dans la Gaule du Sud. A Narbonne : nouveaux colons vétérans de l'armée de César en 45 avant J.-C.. A l'origine de Béziers, Fréjus, Arles et Orange : vétérans d'Auguste ou de César. Nîmes devient une colonie.
En 43 avant J.-C. : création de Lyon (Lugdunum) par Lucius Munatius Plancus. A cette époque de nombreuses cités sont fondées : Autun, Angers, Tours.. Parfois les peuples sont liés par des traités, d'autres sont libres (Arvernes). Les peuples vaincus gardent ainsi des privilèges, en état fédérés. Leurs avantages fiscaux disparaissent sous Tibère.
A partir de 27 avant J.-C. : recensements pour apprécier population et fortune. Répartition taxes et impôts. Agrippa gendre d'Auguste trace les réseaux routiers. Lyon point de départ d'un ensemble de routes tracées dans toute la Gaule.


- La province de Narbonnaise  :

En 27 avant J.-C. (toute la Gaule est alors contrôlée par l'empereur) : la gestion des provinces est partagée entre le Sénat de Rome et l'empereur.
En 22 avant J.-C. : la Gaule Transalpine est donnée au Sénat par Auguste. Elle devient Gaule narbonnaise. Y vivra alors un proconsul qui en sera gouverneur.
Les Trois Gaules (Tres Galliae) : nom de la Gaule chevelue sous Auguste. Chacune est dirigée par un gouverneur désigné par l'empereur (ancien prêteur sénateur) pour 3 ans. Nommés légat d'Auguste propréteur.
Lyon est alors Capitale des trois Gaules. Il y a trois provinces : l'Aquitaine, la Lyonnaise, et la Belgique.


- Les Germanies :

En 90 après J.-C., Domitien crée les deux provinces de Germanie : la supérieure et l'inférieure. Cologne est capitale de cette dernière. Mayence est la capitale de la supérieure, au territoire plus vaste.
Entre le Rhin (à l'Est) et le Danube : zone de colonisation ouverte aux Gaulois, les champs Décumates.


- Les provinces alpestres :

Les Alpes maritimes, les Alpes cottiennes, les Alpes grées : leur gouvernement fut confié à l'époque à un chevalier avec le titre de procurateur.


Carte de la Gaule romaine (Ier-III° siècle)


Aquitaine


Les Bouchauds (Germanicomagus)
Les Bouchauds (Germanicomagus)
Saintes - Arc (Mediolanum Santonum) - Aquitaine
Saintes - Arc (Mediolanum Santonum)

Narbonnaise


Arles (Arelate)
Arles (Arelate)
Arles - Alyscamps
Arles - Alyscamps
Caumont sur Durance (Clos de Serre)
Caumont sur Durance
Glanum - Les Antiques - Saint-Rémy-de-Provence
Glanum - Les Antiques
Nîmes - Pont du Gard
Nîmes - Pont du Gard
Orange (Arausio)
Orange (Arausio)
Saint-Chamas - Pont Flavien - Narbonnaise
Saint-Chamas - Pont Flavien
Vaison-la-Romaine (Vasio)
Vaison-la-Romaine (Vasio)
Vernègues (Alvernicum)
Vernègues (Alvernicum)


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



 Sources

Texte :

L'antiquité – La romanisation de la Gaule, lethee.free.fr

 

Carte :

Carte de la Gaule romaine, cartesfrance.fr

 

Photo numérique :  2017 (en-tête)

[N001-2017-031] : Domaine de Conclué - Champ de coquelicots (13800 Istres)