Page dédiée ajoutée à la monographie de Lambèse


 

 

 

 

Markouna, village à 1260 mètres d'altitude, s'appelait dans l'antiquité Verecunda et était une sorte d'annexe de Lambaesis, située à environ 3 kilomètres.

 

 

Tout auprès de l'actuelle route, arc de triomphe construit sous Marc Aurèle, en 172 ; chacune des faces étaient précédées de deux colonnes.


L'Arc de triomphe :


La baie, large de 3,62 mètres, est flanquée sur chaque face, à droite et à gauche, d'un pilastre que précédait une colonne ; plus loin, un simple pilastre fait saillie à l'extrémité du pied droit. Les colonnes ont disparu ; l'arcade, décorée d'archivoltes, subsiste, ainsi qu'une portion de l'entablement et de l'attique. La frise est relativement élevée et se compose de deux assises de pierres. L'attique montre encore une bonne partie de deux dédicaces à Marc Aurèle par la respublica verecundensium. La date indiquée correspond à l'année 172 de notre ère : l'empereur était alors représenté en Numidie par le légat Aemilius Macer Saturninus. La baie pouvait être fermée, comme l'indiquent des mortaises creusées de chaque côté de l'ouverture.

 

Markouna (Verecunda) : Arc de Marc Aurèle
[NB043-1978-21] Markouna (Verecunda) : Arc de Marc Aurèle

Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Textes :

"Algérie", Les Guides bleus, Hachette, 1977

Stéphane Gsell, " Les monuments antiques de l'Algérie ", Tome 1, Albert Fontemoing Editeur, 1901

 

Photos : 1978