KV 35, la tombe de Amenhotep II

Âakhéperourê

"Les manifestations de Rê sont grandes"

 

KV 35 Amenhotep II - Vallée des rois - Egypte
Amenhotep II

 

Amenhotep II (Dates de règne : 1428/27-1401) est le 7° Roi (6° si on omet le règne de la Reine Hatchepsout) de la XVIII° dynastie. Il est le fils de Thoutmôsis III et de la Reine Méritrê-Hatchepsout. Amenhotep II succède à Thoutmôsis III à l'âge de dix-huit ans.  Le jeune Roi va maintenir l'intégrité de l'Empire Égyptien par une politique d'une extrême fermeté.


La stèle du Sphinx à Guizèh, le représente comme un homme très physique, de grande taille, doué d’une force exceptionnelle. Ses exploits sportifs en course, à l'aviron, au dressage équestre (chars) et au tir à l'arc sont rapportés dans beaucoup de documents. Roi guerrier et cruel, il va réaliser deux ou trois campagnes au Proche Orient pour maintenir les conquêtes de son père.

Amenhotep II (= Amenophis II) va s'entourer de fidèles, pour la plupart des amis d’enfance ou des compagnons d’armes. Parmi ceux-ci, nous connaissons un Vizir nommé Rekhmirê qui était déjà en poste sous Thoutmosis III ainsi que Sennéfer qui fut Maire de Thèbes.


KV 35 Amenhopet II - Vallée des rois - Egypte
KV 35 : Plan de la tombe d'Amenhopet II

La tombe d'Amenhotep II

 

L’entrée de la tombe royale est cachée au pied d’une haute paroi rocheuse. L’axe de la tombe est à nouveau oblique, à angle droit cette fois. En outre, on retrouve la succession rythmée d’escaliers et de corridors, et un corridor supplémentaire a été intégré entre les deux salles à piliers. La tombe s'étend sur une longueur totale d'un peu plus de 91,80 mètres.


A l’inverse de son prédécesseur, Aménophis II choisit à nouveau un plan rectangulaire pour la salle du sarcophage et adopte une ordonnance qui servira de modèle jusqu’à Séthi Ier ; à une partie supérieure munie de deux piliers succède une partie inférieure accueillant le sarcophage du roi. Comme pour Thoutmôsis III, quatre annexes sont destinées aux offrandes.


Tout comme la tombe de son père, le décor de l'hypogée d'Aménophis II intègre le Livre de l'Amdouat, rédigé dans un style linéaire qui rappelle celui des papyrus contemporains.


Seule la salle du sarcophage est coloriée, toutes les autres pièces sont vierges.


Les six piliers de la salle du sarcophage sont peints de scènes montrant le roi devant un dieu ou une déesse tenant le signe de la vie (ankh) près de son nez. Il est accompagné d’Osiris, Anubis et Hathor, qui revêtent à côté du dieu solaire Rê (dont l’Amdouat décrit le périple nocturne) la plus grande importance pour le défunt et garantissent sa survie dans l’au-delà :

- Osiris, souverain des morts, préside au jugement des morts,

- Anubis veille à la survie des corps par l’embaumement

- Hathor  personnifie  les  aspects  de  la  régénération  dans  les  mondes supérieur et inférieur.


La première paire de piliers est consacrée entièrement à Osiris, la troisième à Hathor, tandis qu’Anubis et Hathor se partagent le décor de la deuxième. Les divinités portent différents noms, le roi étant généralement qualifié d’ "Aimé d’Osiris".

 

Les murs de la salle du sarcophage sont ornés de dessins au trait de l’Amdouat, les heures de la nuit se succédant dans l’ordre et sans interruption ; le début se trouve sur la paroi du fond, les douze heures se suivent dans le sens des aiguilles d’une montre et un résumé apparaît à la fin, sur la paroi de gauche.

La composition est encadrée d’une large bande de sable rouge symbolisant l’Empire des morts, désert occidental où le Soleil s’enfonce chaque soir. Des bandes de sable séparent aussi les différents registres horaires.
La barque solaire glisse sur une bande d’eau, mais on peut voir nettement sur la paroi de droite la transition de la troisième heure, très irriguée, au royaume de sable de Sokaris à la quatrième heure. La dernière heure de la nuit, où s’accomplit dans un gigantesque serpent le rajeunissement du Soleil, s’achève en ovale.

Les parois sont couronnées d’une frise décorative déjà attestée chez Thoutmosis III. Le plafond de la salle est peint en bleu et orné d’étoiles jaunes.

Le sarcophage est en grès, peint d’un enduit rouge et luisant. Son couvercle jonchait le sol de ses débris, parmi toute une série d’objets funéraires jetés en désordre. La momie d’Aménophis, qui reposait encore dans son sarcophage en quartzite, était intacte dans son cercueil au moment se sa découverte, le cou entouré d’une guirlande, portant sur le cœur un bouquet de mimosa. Elle est restée exposée jusqu’en 1934, époque à laquelle elle fut transférée au Caire.


Vues de quelques scènes ornant les parois de la tombe (KV 35)



Commentaires simplifiés des 2 photos de l'Amdouat
(chambre funéraire)

 

 

[066-1981-34] KV 35 Amenhotep II : 1° Heure de l'Amdouat

Rê, le dieu solaire entre en terre. C’est le crépuscule, les neuf gardiens de la première heure de la Douat, des babouins, ouvrent les portes du monde des ténèbres et saluent les rayons du soleil. Sur les berges, de part et d'autre de l'Ourenes, on peut voir de nombreuses divinités: les douze déesses des portes se tenant debout, les bras le long du corps ; les Neuf prieurs de Rê sont assis, les mains levées en adoration devant Rê ; les trois premiers ont des têtes d’homme, les trois suivants des têtes de chacal, les trois derniers des têtes de crocodile. Les douze déesses, guides du grand dieu Rê.

 

[066-1981-33] KV 35 Amenhotep II : Derrière le sarcophage en quartzite, les 2° et 3° Heures de l'Amdouat

La 2° Heure : la nuit est maintenant tombée sur chacune des berges du fleuve Ourenes, des divinités adorent le dieu à son passage et assurent sa protection contre ses ennemis.
La 3° Heure : maintenant, le Grand Dieu navigue à la rame sur les Eaux d'Osiris ; le cortège est précédé de trois autres barques qui font demi-tour après avoir escorté le dieu ; le rôle de leurs équipages évoque la réalisation des événements cosmiques et le châtiment des ennemis ; sur les berges du fleuve Ourenes, les divinités vont assurer le retour cyclique des forces d'inondation du Nil et, d'autre part, écraser les rebelles ; d’autres sont chargés de leur faire subir toutes sortes de supplices ; la plupart des noms de ces divinités inspirent la terreur aux ennemis de Rê.


Pharaons de la XVIII° dynastie (voir KV 34 Thoutmosis III)

 

 

Nom du pharaon

Commentaire

Dates du règne

1

Ahmôsis Ier

Réunifie l'Égypte

-1549/-1525/24

2

Amenhotep Ier

Fils d'Ahmôsis Ier

-1525/24/-1504

3

Thoutmôsis Ier

Fait construire le premier tombeau de pharaon attesté dans la vallée des Rois

-1504/-1492

4

Thoutmôsis II

Fils de Thoutmôsis Ier

-1492/-1479

5

Hatchepsout

Fille de Thoutmôsis Ier, épouse et sœur de Thoutmôsis II

-1479/-1457

6

Thoutmôsis III

Fils de Thoutmôsis II

-1479/-1425

7

Amenhotep II

Fils de Thoutmôsis III

-1428/27/-1401

8

Thoutmôsis IV

Fils d'Amenhotep II

-1401/-1400

-1390

9

Amenhotep III

Fils de Thoutmôsis IV

-1390/-1353/52

10

Amenhotep IV/Akhenaton

Fils d'Amenhotep III. Prend le nom d'Akhenaton

-1353/52/-1338

11

Ânkh-Khéperourê

Fille d'Akhenaton

-1338/-1336

-1335

11

Smenkhkarê

 

-1336

12

Toutânkhaton/Toutânkhamon

Fils d'Akhenaton

-1336/-1335

-1327

13

Aÿ

Grand Vizir de Toutânkhamon

-1327/-1323

14

Horemheb

Général de Toutânkhamon

-1323/-1295

 


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Textes :

Amenhotep II, antikforever.com

Amenophis II, passion-egyptienne.fr

KV35, antikforever.com

Le Livre de l'Amdouat, egypte-eternelle.org

 

Plan :

Valley of the Kings - KV35, Tomb of Amenhotep II - XVIIIth Dynasty, narmer.pl

 

Photos : 1981