La chapelle de Rosslyn (Rosslyn Chapel en anglais), anciennement nommée Collégiale Saint-Matthieu, est une église qui fut construite au XV° siècle dans le village de Roslin, dans le Midlothian en Écosse.

 

Elle fut dessinée par William Sinclair (orthographe alternative : "St. Clair"), troisième du nom, et dernier Prince Saint-Clair d'Orkney, héritier d'une famille noble écossaise descendant des chevaliers Normands de Saint-Clair.

 

Rosslyn dérive de "Ross" promontoir, colline et de "Lynn" cours d’eau, ce qui évoque exactement l’endroit, la rivière Esk entourant une colline où se trouve le château de Roslin.


 

La Chapelle de Rosslyn se trouve à peine à quelques kilomètres au Sud d’Edimbourg. Il s’agit d’une magnifique construction de style gothique tardif, sûrement l’une des plus "extravagantes" que l’on connaisse en Écosse. Si l’architecture du bâtiment est assez conventionnelle, la profusion de sculptures ornementales (superbement réalisées) donnera lieu à toutes les interprétations symboliques imaginables.

Même si la date de fondation officielle de la chapelle est donnée pour être 1446, les travaux semblent avoir commencé dès 1440. Ils dureront une cinquantaine d’années mais ne seront jamais achevés. En effet,  l’édifice que l’on peut voir aujourd'hui n'est en fait qu'une partie du projet initial, le chœur d'une plus grande construction cruciforme avec une tour en son centre.


Le véritable nom de la Chapelle de Rosslyn : Collégiale Saint-Matthieu, nous indique qu’elle était destinée à devenir un centre d’enseignement. Près d’une quarantaine d’églises collégiales ont été construites en Écosse entre les règnes de James I et James IV (1406-1513) et leur importance comme leur facture devront toujours beaucoup à la richesse comme à la personnalité de leur fondateur.

Il faut dire que fondateur de Rosslyn Chapel, William Sinclair, 1st Earl of Caithness, 3rd Earl of Orkney (jusqu’en 1470), Baron of Roslin, n’est pas n’importe qui, puisqu’il est réputé avoir été fait premier Grand Maître des Maçons par James II en 1441, un titre héréditaire que fera valoir en 1601 puis en 1628 son descendant Sir William Sinclair of Rosslyn, ce, avec l’assentiment de William Schaw, l’auteur des Statuts Schaw. C’est encore un William Sinclair of Rosslyn qui deviendra le premier Grand Maître de la Grande Loge d’Ecosse en 1736-1737…


Ecosse - Chapelle Rosslyn : Plan - Royaume-Uni - GB
Ecosse - Chapelle Rosslyn : Plan

 

 

La chapelle de Rosslyn fut tour à tour un lieu important d’hospitalité, déchiré entre deux religions, puis le témoin oublié d’un monde disparu.


Moins d’un siècle après sa construction, la Réforme protestante entraîna la destruction de l’autel et la fuite des prêtres en 1571. Détruite pendant la Glorieuse Révolution en 1688, elle fut réinvestie comme chapelle épiscopale en 1803, puis restaurée telle que nous la connaissons à la fin du 19° siècle.

 

 

La chapelle est soutenue par 13 piliers ciselés et sculptés avec soin, dont les plus importants sont appelés le pilier de l’Apprenti et le pilier du Maître. Les sublimes gravures d’inspiration biblique, celtique et nordique ne cessent d’intriguer les visiteurs.


Se distinguent également une centaine de représentations de Green Man, symbole païen du printemps et de la fertilité. Enfin, des plantes et fruits exotiques sont gravés dans la roche, alors même qu’ils n’avaient pas été découverts à l’époque…



 

Mémorial de grès rouge s'élevant à l'emplacement de la sépulture du 4° comte St Clair de Rosslyn (Francis Robert St Clair Erskine (1833-1890), situé à proximité de la chapelle Rosslyn.


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

 

Textes :

Chapelle de Rosslyn, fr.wikipedia.org

Mystérieuse chapelle de Rosslyn près d’Edimbourg, vanupied.com

Rosslyn Chapel : La légende écossaise face aux faits, La Rudyard Kipling Lodge, 2006

 

Plan :

Roselyn, The Chapel, castle and scenic lore, Will Grant

 Pour les passionnés :

Rosslyn chapel 1446, Chapel Loan, Roslin, Midlothian, EH25 9PU

 

Photos numériques :  2014