SAQQARA


Le complexe funéraire d'Ounas

 

Le dernier Roi de la V° dynastie, Ounas (2356-2323) établi son complexe funéraire à Saqqarah près de l'angle Sud-Ouest du mur de clôture du complexe funéraire de Djoser (2628-2609). Il se trouve ainsi placé, contre de ce mur d'enceinte, à l'opposé où le premier Roi de cette dynastie, Ouserkaf (2465-2458) avait installé le sien. Son complexe, inséré entre ceux de Djoser et Djoser-Téti (ou Sekhemkhet, 2609-2603), est un des éléments de la diagonale qui part de Djoser-Téti dans le Sud-Ouest et qui ira jusqu'à pyramide de Téti I (2321-2291), qui sera construite plus tard, dans le Nord-Est. Le temple funéraire de ce complexe, qui se prolonge traditionnellement à l'Est de la pyramide principale, fut construit sur la sous-structure d'un tombeau de la II° dynastie assigné à Hotepsekhemoui (2828-2800).


Il est très probable que presque rien ne subsistait de la superstructure de ce tombeau lorsqu'Ounas fit construire son monument. Le nom de ce complexe funéraire était : nfr-s.wt, "Le plus beau des endroits" ou nfr-swt-wnis, "Merveilleux sont les lieux de cultes d'Ounas".


Saqqara : Complexe funéraire d'Ounas
Saqqara : Complexe funéraire d'Ounas

Saqqara : Complexe funéraire d'Ounas

Il se compose d'une pyramide principale ; à l'Est sont localisés un temple funéraire et une petite pyramide satellite. Une longue chaussée de 750 mètres relie le temple funéraire (ou temple Haut) à un temple de vallée (ou temple d'accueil ou temple bas) au Sud-Est de la pyramide du Roi.

              A : Pyramide du Roi

              B : Pyramide satellite

              C : Chaussée

              D : Entrée du Temple de la vallée

              E : Entrée du Temple funéraire

              F : Entrée de la pyramide

              G : Temple intérieur

              H : Mur d'enceinte

La pyramide du Roi

              Base :   57,75 m
              Hauteur :   43 m
              Pente :   56°

La Pyramide du Roi a pour dimensions 57,75 mètres de base, pour une pente de 56° et à l'origine elle s'élevait à une hauteur de 43 mètres. Elle est ainsi considérablement plus petite que la pyramide de Djoser (62 mètres) et même légèrement plus petit que celle d' Ouserkaf (49 mètres). La pyramide semble avoir été construite sur le modèle de celle de Djedkarê Isési (2389-2357). La maçonnerie de son noyau, composé de six degrés, est faite de blocs de pierre calcaire locale, revêtus d'une enveloppe fine de calcaire de Tourah. Il semble que dès le Nouvel Empire (1549-1080), la pyramide d'Ounas avait déjà connu un affaiblissement de sa structure, comme c'est indiqué dans une inscription sur un bloc par le Grand Prêtre de Memphis, Khâemouaset, qui fut un fils de Ramsès II (1279-1213), qui avait entamé une restauration du monument. L'entrée de la pyramide se fait par une chapelle, dont seulement quelques traces demeurent. Elle est localisée au milieu de sa face Nord, pas sur le monument lui même, mais au niveau du sol dans le trottoir de la cour de la pyramide.


De l'entrée, un passage descendant de 14,40 mètres de long conduit à une petite chambre horizontal dans le couloir. Après cette chambre au bout de 14,10 mètres le couloir était bloqué par le passé par trois herses de granit, dans le but d'empêcher des voleurs d'entrer dans le tombeau du Roi. Après les herses, le passage s'ouvre sur une antichambre de 3,08 mètres x 3,75 mètres, située directement sous l'axe central de la pyramide. À l'Est de l'antichambre s'ouvre une petite salle avec trois cavités, parfois décrites comme des magasins pour le mobilier funéraire, ou comme des emplacements pour des statue. Vis-à-vis des ces magasins, à l'Ouest de l'antichambre, se trouve la chambre funéraire de 3,08 mètres x 7,30 mètres, avec son sarcophage de basalte toujours en place.

 

La pyramide est cependant la première depuis celle de Djoser a avoir eu ses salles décorées. sur les murs d'albâtre des colonnes verticales de hiéroglyphes méticuleusement peints sur le bleu. Ces colonnes contiennent le plus ancien exemple connu de Textes des Pyramides et, de ce fait, la collection la plus ancienne de textes religieux connus de l'humanité. Les Textes des Pyramides sont une suite de formules censées protéger les défunts dans la vie après la mort. La pyramide d'Ounas contient 283 textes sur les plus de 700 recensés à ce jour.

 

La chaussée est, avec les Textes des pyramides, la partie la plus impressionnante du complexe funéraire d'Ounas. Avec ses 750 mètres de longueur, elle est une des plus longues chaussées de complexe funéraire jamais construites. Elle fut égalée seulement par la celle du complexe de Khoufou (ou Khéops, 2551-2528) à Guizèh, 739,80 mètres. Des parties ont été reconstituées permettant d'imaginer l'aspect général de ce monument. Elle reliait le temple funéraire (ou temple haut) au temple de vallée (ou temple d'accueil ou temple bas). Elle était constituée d'un long couloir dont le plafond dédoublé avait une étroite ouverture rectiligne en son centre qui apportait la lumière.



Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Texte et Plan :

Ounas, antikforever.com

 

Plan :

Nécropole de Saqqara, nefernathy.e-monsite.com  (complété de l'indication "Sérapéum <<<")

 

Photos : 1981

Photos (Jacques et Simon VONBANK) : 1973


Saqqara
Saqqara