SAQQARA


 

Le mastaba de Meryteti, comme celui de Watetkhethor, appartient au grand complexe funéraire de Mererouka. Il est situé dans le secteur Nord–Est de la nécropole de Saqqara, près du bord du plateau, juste au nord de la pyramide de Teti, premier roi de la VI° dynastie. À cette époque, le pouvoir royal est sur le déclin, ce qui est attesté par les pyramides des souverains qui sont petites et de qualité médiocre.

 

Par contraste, on peut apprécier l'ascension des grandes familles aristocratiques : le pouvoir et la richesse qu'elles ont acquis leur permettent de se faire édifier de grands et somptueux mastabas qui bénéficient d'un programme décoratif de haute qualité.


Le mastaba de Meryteti constitue une partie de celui de Mererouka, qui est le plus vaste (en nombre de chambres) et le plus complexe découvert à ce jour. À l'origine, le monument ne comptait que deux parties : une grande destinée à Mererouka lui-même et une plus petite, dans le coin Sud–Est, pour son épouse Watetkhethor. Ultérieurement, un ajout a été réalisé sur le côté nord pour les appartements de leur fils Meryteti.


Saqqara : Mastaba de Meryteti
Saqqara : Mastaba de Meryteti

Saqqara : Mastaba de Meryteti (zone verte du plan)

 

Meryteti, (de son beau nom Meri, comme son père). Il est désigné à la fois comme ""le fils aîné"" de Mererouka et de Watekhethor, mais aussi, de manière fort intrigante, comme ""fils aîné du roi, de son corps"". Le nom Meryteti signifie d'ailleurs ""aimé de Teti"."


Quoi qu'il en soit, Mererouka lui a transmis beaucoup de ses titres, auxquels s'en sont ajoutés de nouveaux : ""prêtre lecteur de son père"" et ""Inspecteur des prêtres attachés à la pyramide de Pepy"" (successeur de Teti après le court règne d'Ouserkare). Sa femme, Nebet, est citée dans les chambres appartenant à Meryteti.

 

Pepyankh, un autre fils, a usurpé l'extension du mastaba que représentent les appartements de Meryteti ; par ailleurs, il a fait effacer le "Mery" (aimé de…) du nom de son frère dans l'ensemble des pièces A et C, mais pas dans les pièces B de sa mère Watekethor. Ultérieurement, le nom de Meryteti fut rétabli.

 

Meryteti, tout comme son père Mererouka avant lui, porte le titre de "Vizir du roi de Haute et Basse Égypte" (Teti, VI° dynastie, 2321-2291), une fonction qui faisait de lui le second personnage de l'état, car il cumulait les fonctions d'un Premier Ministre et d'un Ministre de la Justice.

Le mastaba de Mererouka ne comportait donc au départ que deux parties distinctes, une grande pour lui, et une plus petite au Sud-Est pour son épouse Watetkhethor. Ce n'est que plus tard que le mastaba fut agrandi au Nord pour Meryteti, obligeant pour cela à détruire une partie des reliefs du mur Nord de la pièce A13, afin de ménager une ouverture pour cette nouvelle chapelle. Rappelons que Meryteti n'est pas le fils aîné de Mererouka ; ce dernier, né d'une autre épouse, porte le nom de Memi, qu'il transformera plus tard en Pepyankh.

Watetkhethor apparaît aux côtés de son époux Mererouka dans toute la chapelle de ce dernier (salles A), tandis que Meryteti n'apparaît qu'à trois reprises, et uniquement dans la dernière pièce décorée. Il y a donc toutes les chances pour qu'il soit né alors que le monument était déjà bien avancé. D'autre part, il apparaît régulièrement dans la chapelle de sa mère Watetkhethor avec l'épithète ""Son fils aîné"". Il est donc vraisemblable que la construction (ou en tout cas la décoration) de sa chapelle a débuté après cette naissance.

 

Le mastaba/chapelle de Meryteti comporte cinq pièces, un puits funéraire et une chambre sépulcrale souterraine. La pièce C2 est probablement un magasin, et C5 le serdab. Seuls les murs de C1, C3 et C4 sont décorés.

Le décor est en relief levé, à part la fausse porte en C3, qui est incisée. La qualité n'est pas extraordinaire, et elle décline au fur et à mesure qu'on progresse dans le monument. Certains passages sont également décorés : l'entrée depuis la salle A13 de Mererouka, les passages C1-C3 et C3-C4. La fausse porte en C3 est peinte à l'imitation du granit rouge, ainsi que le plafond des trois passages décorés. La plupart sinon tous les personnages étaient peints, mais la couleur a quasiment disparu, ce qui tranche avec les pièces de Mererouka lui-même.

La hauteur du plafond est d'un peu plus de 4 mètres après sa restauration. Les murs ont survécu sur une hauteur variable, avec un maximum pour le mur Sud et le mur Ouest de C3. Il n'y a pas de bandeau de soubassement, comme chez Mererouka et chez Watetkhethor, mais une zone vierge d'un mètre de hauteur par rapport au sol est préservée.

Le pavement d'origine en calcaire est encore présent sur tout le sol de la chapelle.

A l'ouest des salles de Meryteti (à gauche sur le plan), on voit qu'une très grande portion de l'espace créé pour les nouvelles chambres (les 2/3) n'a pas été aménagé, mais a dû être comblé de gravats, caillasses et sable jusqu'aux murs extérieurs Nord et Ouest. C'est dans le coin Nord-Est de cette zone inoccupée que se trouve l'entrée du puits funéraire qui a été laissé anépigraphe.



Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Texte et Plan :

Le mastaba de Meryteti, osirinet.net

 

Plan :

Nécropole de Saqqara, nefernathy.e-monsite.com  (complété de l'indication "Sérapéum <<<")

 

Photos (Jacques et Simon VONBANK) : 1973


Saqqara
Saqqara