Durocorter (ou Durocorterum) est le nom du site gaulois qui devint cité de l'Empire Romain puis, aujourd'hui, la ville de Reims.
 

La porte de Mars est un monument romain de Reims, du III° siècle. Elle tient son nom de la proximité d'un temple dédié à Mars, dieu romain de la guerre. Ce monument est le plus large arc du Monde romain.

 

La porte de Mars est le seul arc subsistant des quatre arcs monumentaux1 érigés aux entrées cardinales de Durocortorum, les autres étant la porte Cérès ou de Trèves (porte Est, rue Cérès, démontée en 1798), la porte Bazée (de basilicaris, porte Sud, rue de l'Université) et la porte de Vénus ou de Soissons (porte Ouest, devant l'Opéra, démontée en 1755). Les derniers travaux archéologiques sur le monument permettent de la dater dans le premier quart du III° siècle.


Reims (Durocortorum) : La ville et ses 4 portes (Bas-Empire)
Reims (Durocortorum) : La ville et ses 4 portes (Bas-Empire)

Initialement construit pour témoigner de la grandeur de la ville sous le Haut-Empire, l'arc est inclus au IV° siècle dans le rempart, c'est à ce moment là qu'il devient l'un des quatre accès de la ville. Le tracé de l'enceinte du Bas-Empire s'appuie sur les quatre arcs existants et les transforme en porte d'accès, ainsi l'arc Nord devient la porte Mars et marque l'entrée Nord de la ville. La porte Mars est plus tard incluse dans le château des Archevêques, vers 1228. Au moment de la reconstruction du rempart au XIV° siècle, les arcades sont bouchées et une nouvelle porte Mars, avec pont-levis, est alors construite 100 mètres plus à l'Est pour reprendre sa fonction (à l'emplacement du marché du Boulingrin en cours de fouille en 2011). Cette dernière disparaît au milieu XIX° siècle avec le démantèlement du rempart.

Le château des Archevêques est détruit en 1595 sur ordre d'Henri IV. On devine quelques éléments de la porte emmurée. Elle est redécouverte une première fois en 1677 alors qu'elle est partiellement dégagée. On procède à l'époque aux premiers relevés de ces décors qui se sont depuis largement dégradés. Mais ce n'est qu'en 1816 que le monument est véritablement redécouvert. La porte est totalement dégagée de la gangue qui la protégeait en 1844 lors du démantèlement des remparts. Elle est enfin complètement extraite des remblais et restaurée en 1854.


Description :

C'est un arc de 33 mètres de long, 13 mètres de haut (hauteur actuelle, la partie sommitale devait comprendre un entablement aujourd'hui disparu) et 6,40 mètres d'épaisseur, constitué de trois arches ornées de huit colonnes sur piles sur les façades, et deux colonnes de chaque côté. Dans les espaces pleins entre les colonnes se trouvait une décoration composée d'une niche avec fronton triangulaire, surmontée d'un médaillon avec tête en haut-relief. Ils sont aujourd'hui fortement dégradés, mis à part celui de la partie Ouest reconstruite en 1854.

L'intrados des voûtes, aujourd'hui très dégradé, offre une rare et intéressante représentation d'une moissonneuse gauloise qui fait partie d'un calendrier des travaux des champs illustré par une série de médaillons (laboureurs, vendangeurs, moissonneurs, meunier, etc.). Sous l'arcade Ouest, un médaillon carré montre la louve romaine allaitant Romulus et Rémus sous les yeux du berger Faustulus et d'Acca Larentia. Cette scène a été interprétée comme présent pour rappeler la filiation qui lie intimement Reims et Rome, puisqu'une légende locale veut que Reims ait été fondée par Rémus lui même ou ces compagnons après qu'ils aient fuit Rome. Enfin sous l'arcade Est, très abîmée, on peut voir Léda et Zeus prenant la forme d'un cygne. Sur le sol de l'arcade centrale, on distingue les sillons creusés afin de guider les roues des voitures.

Contrairement à ce que l'on peut couramment entendre, la porte de Mars n'est pas un arc "de triomphe", durant l'époque romaine, les arcs de triomphe étaient réservés à Rome. Tous les autres arcs antiques sont seulement "monumentaux", aucun triomphe romain ne s'est jamais déroulé ailleurs qu'à Rome.


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



 Sources

 

Texte :

Durocorterum, fr.wikipedia.org

 

Texte/Plan :

Porte de Mars, fr.wikipedia.org

 

Photos numériques :  2014