Laeken - Serres royales

 

Il faut une longue promenade avant que le visiteur ne commence à se lasser. Dans le jardin d'hiver de Léopold II, chef-d’œuvre de l'architecture verrière du XIX° siècle, il y a tant à voir, l'ambiance est tellement évocatrice qu'il faut peut d'imagination pour se replonger dans l'ambiance de la Belle Époque, et revoir défiler les dames en crinoline et les hommes en jaquette.

 

Les files se forment de nouveau. Tout le monde n'a pas la patience de cheminer pas à pas, calmement, dans les allées latérales de la rotonde et d'admirer sa coupole haute de 25 mètres. Des coins sont aménagés pour quitter l'allée et partir flâner sous les frondaisons.



B - Bruxelles - Laeken : Plan des serres royales - Belgique
B - Bruxelles - Laeken : Plan des serres royales

Dans le jardin d'hiver, le sol est couvert d'un épais tapis de Selaginella, une mousse subtropicale rampante. La variété verte, plantée davantage au centre, est plus intense que la jaune qui ponctue les bordures et qui se remet difficilement d'être foulée depuis quelques semaines par des milliers de semelles.

 

Car les visiteurs sont nombreux, très nombreux même. Bien qu'elles ne soient ouvertes au public que pendant deux à trois semaines, les Serres Royales n'en attirent pas moins chaque année plus de 100 000 hommes, femmes et enfants. De la fin avril au début mai, plus d'un pour cent de la population belge converge vers la résidence royale pour visiter des mini-floralies, non s'en s'être préalablement promené dans l'un des parcs paysagers les mieux entretenus de Belgique. La mission, la raison d'être de ces serres n'est-elle pas d'être visitées, regardées et admirées ?


 

Le jardin d'hiver est accessible depuis l'Orangerie via l'Annexe des fougères arborescentes.

Faite de verre et de métal, la coupole du jardin d'hiver est cernée de feuilles de palmiers en éventail.

 

"L'Aurore", une statue du sculpteur Charles van der Stappen (1843-1910), et un cannelier à l'arrière-plan, dans l'Embarcadère.


Quelques vues des extérieurs et du Parc


Quelques vues de l'intérieur des serres royales


B - Bruxelles - Laeken : Atelier de sculpture de la Reine Élisabeth (1938) - Serres royales - Belgique
[NU900b-2012-0061] B - Bruxelles - Laeken : Atelier de sculpture de la Reine Élisabeth (1938)

Atelier de sculpture de la Reine Élisabeth

 

La Reine Élisabeth réalisa ses premières sculptures sous la direction de Catherine Barjansky (1890-1965). La Reine modelait essentiellement des bustes de membres de sa famille ou de son entourage direct. Les bustes en terre étaient alors coulés dans le plâtre, quelques rares fois en bronze ou exceptionnellement sculptés dans la pierre. La Reine acquit une certaine adresse dans cette discipline et exposa ses œuvres à différentes reprises. En 1939, au Salon des Artistes français à Paris, la Reine obtint une médaille avec le bronze de son petit-fils Albert.

 

L'atelier de sculpture a été construit en 1938 à la demande de la Reine Élisabeth, par l'architecte Fernand Petit. Le bâtiment est à proximité immédiate des serres et aussi du Pavillon des Palmiers, où la Reine résida entre 1941 et 1951.

 

Les objets exposés dans l'atelier, datent de l'époque où la Reine y travaillait. A côté de quelques modèles de l'antiquité, on y voit les œuvres suivantes de la Reine : la baronne Grenier, un masque , Charles Houdret, la Princesse Sophie, le Prince Albert, Ludwig Duc en Bavière, la Princesse Georges de Grèce. Sur la table de travail, une sculpture non-achevée.


Laeken - Monument de la Dynastie

 

Cette construction de style néogothique flamboyant dotée d'une flèche assez semblable à celle de l'Hôtel de Ville de Bruxelles est dédiée à Léopold Ier, le premier roi des Belges. Réalisé par Louis de Curte (1878-1881), ce monument, situé en face du château de Laeken, se distingue par ses neuf arcades surmontées de neuf pinacles (petites pyramides ajourées) symbolisant l'unité des neuf provinces de la Belgique à travers la figure emblématique du roi.

Laeken - Palais Royal


Ce château de style Louis XVI est bâti sur l'emplacement d'un vieux manoir acheté par les gouverneurs généraux Marie-Christine et Albert de Saxe-Teschen. Napoléon acheta le domaine et l'embellit pour l'offrir à son épouse Joséphine de Beauharnais. Ensuite le roi Guillaume Ier des Pays-Bas unifiés s'y installa, puis les rois des Belges en firent leur résidence.


Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Textes :

Les Serres Royales de Laeken, Olivier Polet & Erlend Hamerlijnck, 2006

Le monument de la Dynastie, ebru.be

Palais Royal Laeken, visit.brussels

Atelier de sculpture de la Reine Élisabeth, Signalétique interne aux Serres Royales de Laeken, Bruxelles

 

Plan :

Serres du Palais Royal, reflexcity.net

 

Photos numériques : [NU900c-2012-

Photos numériques (Jacques et Marie-Paule VONBANK) : [NU900b-2012-