KARNAK


Karnak - Grande cour - Séthi II - Ramsès II - Pinedjem - Ramsès III - Chéchonq
Karnak - Grande cour

1 : Môle Nord du premier pylône

2 : Temple de Séthi II

3 : Amoncellement de briques crues

4 : Kiosque de Taharqa

5 : Statue de Ramsès II usurpée par Pinedjem

6 : Temple de Ramsès III

7 : Môle Sud du deuxième pylône

8 : Porte Sud des bubastites



Karnak - Grande cour - Séthi II - Ramsès II - Pinedjem - Ramsès III - Chéchonq
Karnak - Grande cour

 

La grande cour date de la XXII° dynastie.

 

La grande porte du premier pylône donne accès à une cour de 100 mètres de longueur sur 80 mètres de largeur, soit une superficie de 8000 m² qui constitue la plus grande surface consacrée à une cour dans l'antiquité égyptienne.

 

Des parties de l’échafaudage de briques crues ayant servi à la construction du Ier pylône sont encore visibles sur l'arrière de son môle Sud.

 

La colonnade de Taharqa s'élève en son centre et marque l'un des quatre coins cardinaux du temple. La colonne de 21 mètres de hauteur est le dernier vestige du kiosque qui comptait 10 piliers papyriformes fasciculés reliés entre eux par des architraves de pierre qui supportaient un simple plancher de bois. Cette ancienne salle hypostyle avait été construite par Taharqa, un pharaon nubien de la dynastie dite «éthiopienne» (XXV° dynastie).


De chaque côté, Chechonq Ier fit également bâtir une colonnade, formant deux portiques latéraux. Chacun d'eux est orné, à ses pieds, d'une série de béliers, vestiges de la partie orientale du dromos supprimé lors de la réalisation de la cour.

 

Séthi II et Ramsès III ont entrepris la construction des deux temples reposoirs de barques situés au Nord et au Sud de la grande cour.


La fête d'Opet

Le dieu Amon, qui résidait dans le temple de Karnak, se rendait une dizaine de jours chaque année au temple de Louxor lors de la fête d'Opet. On plaçait la divinité à l'intérieur d'un naos posé sur une barque, portée par des prêtres, pour effectuer le trajet. Cette procession, la fête religieuse la plus importante à Thèbes à partir de la XVIII° dynastie, attirait une foule considérable sur les 2,5 kilomètres parcourus. Les dieux Mout et Khonsou seront ensuite également transportés dans des barques sacrées lors de certaines fêtes.

 

Le deuxième pylône est précédé par deux statues colossales de Ramsès II en granit rose. La statue en pied située à gauche du portail, d'une hauteur de 15 mètres, comporte une petite statue de sa fille et épouse Bentanta (ou Bent-Anath). Elle sera usurpée aux alentours de 1050 avant Jésus-Christ par Pinedjem (XXI° dynastie), l'un des grands prêtres de Thèbes.

 

La construction du deuxième pylône a été entreprise par Horemheb (1327-1295 – XVIII° dynastie), mais achevée par les Ramessides. Ce pylône, long de 98 mètres et large de 14 à sa base, est très ruiné. Il contient de nombreux réemplois de monuments d'Akhenaton, que l'on peut apercevoir par des ouvertures qui ont été pratiquées sur la face Ouest du môle Sud. La décoration de la porte et du vestibule, très caractéristique de la période ptolémaïque, est due à Ptolémée Évergète II.



Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Texte :

Thèbes Est, Karnak, passion-egyptienne.fr

 

Plans :

PLAN DU TEMPLE D'AMON à KARNAK, terredegypte2.monsite-orange.fr

Grande cour, Projet d'index global des inscriptions des temples de Karnak, Système d’Indexation des

                                                                                                                                                                      Textes Hiéroglyphiques (SITH)

 


Photos : 1981

Photos (Jacques et Simon VONBANK) : 1973


Karnak - Plan du site
Karnak