La grotte de Jeita est un composé de grottes karstiques interconnectées située à Jeita, au Liban, à 18 kilomètres au nord de Beyrouth, dans la vallée de Nahr el-Kelb. Le complexe se compose de deux grottes.

 

 

Les cavernes ont été fermées au public en raison de la guerre civile libanaise en 1978, les deux tunnels menant à la partie inférieure et supérieure de galeries ont été utilisés pour stocker des munitions, l'extérieur des bâtiments été utilisé à des fins militaires. Les grottes ont été rouvertes en 1995.


Les grottes de Jeita ont été habitées depuis la Préhistoire. Des anciens vestiges d'une fonderie ont été retrouvés dans une petite grotte à proximité de la rivière de Nahr el-Kelb, ce qui donne à penser que cette grotte a été utilisée pour produire des armes durant la Préhistoire.

 

La découverte moderne de la rivière souterraine de Jeita en 1836, est attribuée au révérend William Thomson (un missionnaire américain) qui s'aventura jusqu'à près de 50 mètres dans la grotte. Atteignant la rivière souterraine, il tira un coup de pistolet et l'écho lui montra qu'il avait trouvé une caverne d'une importance majeure.

 

En 1956, les cavernes inférieures ont été ouvertes aux visites du public, quant à l'exploration, elle était toujours en cours principalement par le Spéléo Club libanais qui a conduit à la découverte de la branche supérieure sèche de la grotte. En 1969, un concert de musique électronique du compositeur français François Bayle a eu lieu dans la grotte afin de célébrer l'ouverture de la galerie supérieure.

 

La galerie inférieure est parcourue par une rivière souterraine qui est la source principale du Nahr el-Kelb qui fournit l'eau potable à Beyrouth. Cette grotte a une longueur totale de 7 800 mètres et est située à 30 mètres au-dessous de la galerie supérieure. La rivière est divisée en plusieurs petites cataractes et rapides. Les visiteurs sont transportés dans des petites chaloupes électriques sur une distance de 400 mètres. En hiver, cette galerie est fermée parce que le niveau de l'eau est trop élevé.


La galerie supérieure n'a été découverte qu'en 1958 par des spéléologues libanais et inaugurée en 1969. Un tunnel d'accès en béton, de 117 mètres de longueur, permet au visiteur de découvrir, avec surprise, un paysage fantastique : voûtes monumentales, piliers stalagmitiques, stalactites, colonnettes de toutes tailles, champignons, draperies et concrétions cristallines diverses. Cette partie supérieure a une longueur totale de 2 130 mètres dont seulement 750 mètres sont accessibles aux visiteurs à pied par le biais d'une passerelle spécialement conçue. La galerie est éclairée. La partie accessible aux visiteurs est formée de trois chambres énormes dont certaines font plus de 100 mètres de hauteur. On peut également y voir l'une des plus longues stalactites du monde mesurant 8,20 mètres.



Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Textes :

Grotte de Jeita, fr.wikipedia.org

Les grottes de Jeita, petitfute.com

 

Photos (Jacques et Simon VONBANK) : 1973