À environ 10 kilomètres à l'Ouest de Sélinonte, il est possible d'admirer l'une des grandes merveilles archéologiques secrètes de la Méditerranée : la Cave di Cusa.

En 409 avant J.-C., des nouvelles déconcertantes arrivèrent à la carrière de pierre de Cusa : une immense flotte carthaginoise avait été aperçue, navigant à proximité de Sélinonte. La guerre était certaine. Les travailleurs déposèrent leurs outils et s'enfuirent, ne sachant pas si seulement ils reviendraient un jour pour terminer leur travail. L'histoire et les carrières elles-mêmes nous disent qu'ils ne le firent jamais.

Des sections de colonnes à demi-coupées restent attachées à la carrière tandis que d'autres se trouvent éparpillées dans l'herbe ou dans les champs d'oliviers environnants, en attendant une livraison qui ne viendra jamais.


Tout est resté exactement comme lors de ce jour fatidique de 409 avant J.-C., qui a fait de la Cave di Cusa l'un des endroits les plus fascinants de la Sicile.

 

De quelle manière les colonnes furent extraites ?

Grâce aux dizaines de sections de colonnes qui parsèment encore les carrières (à divers stades d'achèvement), la Cave di Cusa nous donne une idée concrète de la façon dont les temples de Sélinonte (et probablement d'ailleurs) ont été construits et comment les artisans et spécialistes locaux s'y sont pris pour façonner leurs chefs-d'œuvre.

Voici une brève description du processus :


1. Un cercle d'un diamètre spécifique était dessiné sur le dessus de la pierre.

2. Les hommes de la carrière commençaient par buriner vers le bas autour de la circonférence, jusqu'à ce qu'ils atteignent une profondeur pouvant atteindre environ 2,50 mètres (la hauteur des sections de colonnes variait). Cela donnait un cylindre parfait, entouré d'un fossé dans la pierre d'environ 45-60 centimètres de large.

3. A l'aide d'outils métalliques, la base du cylindre était taillée à jusqu'à ce qu'elle puisse être enlevée du bloc de pierre principal.

4. La section de la colonne (ou tambour) était alors prête à être amenée sur le site de construction (tirée par des bœufs), où elle serait perfectionnée, corrigée, embellie et redressée.


Source

 

Texte :

Les Cave di Cusa et la construction de Sélinonte, thethinkingtraveller.com

 

Photos numériques :  2019