Église Saint-Georges

 

Au cœur du quartier copte, Saint Georges accueille les visiteurs du monde entier à bras ouverts. L’église fut édifiée au X° siècle sur le site de l’ancienne forteresse de Babylone du Caire. Cette dernière  fut construite dès l’époque d’Octave Auguste, premier empereur romain et fils adoptif de Jules césar, puis transformée en enclave chrétienne et juive. L’église copte est établie sur l’une de des anciennes tours romaines, et est rattachée au monastère Saint Georges, ce dernier étant fermé au public.


D’une forme exclusivement circulaire l’église impressionne par sa taille et sa forme d’une originalité peu commune. En effet, il s’agit bien de la seule église ronde en Égypte. Serti d’une coupole flamboyante aux couleurs vives, ce lieu de culte doit son nom à l’un des saints les plus populaires du Moyen Orient qui fut exécuté en 303 pour avoir désobéi à un décret interdisant la pratique du christianisme. Quelques marches permettant d’accéder aux portes, cheminent en surplombant les  ruines de l’ancienne tour où le bas-relief est flanqué d’une représentation de Saint Georges terrassant un dragon. L’intérieur, d’une semblable ampleur,  s’orne de portraits du Saint accomplissant sa lutte pour le Christianisme.



Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Source

 

Texte :

Balade dans le Quartier Copte du Vieux Caire, Le voyage autrement

 

Photos : 1981