KARNAK


 

 

Le lac sacré

 

Au Sud de l’angle des deux grands axes  de Karnak se situe le grand lac sacré (80 mètres x 130 mètres). L’eau provient de la nappe phréatique. C’est une forme visible du Noun, l’océan d’énergie primordiale.


Ce lac avait plusieurs fonctions :
-  il servait à la navigation des barques rituelles lors de mystères auxquels participaient un  petit nombre d’initiés.
-  il servait également de lieu où se purifiaient les officiants chargés de participer aux rituels quotidiens.


Sur le côté sud du lac avait été aménagée une volière pour les oiseaux aquatiques, notamment pour l’oie du Nil, oiseau jargonneur, incarnation d’Amon. Référence était donnée à la symbolique de l’œuf cosmique d’où naissait le monde. Karnak est le premier tertre émergé des eaux originelles.

 

A l’est du plan d’eau, il y avait des habitations modestes des prêtres.  
Sur la berge sud subsistent les vestiges d’un édifice de 50 mètres de côté, correspondant aux magasins où étaient conservées les offrandes pures pour l’accomplissement des rites journaliers.

Karnak - Lac sacré
Karnak - Lac sacré

 

 

Dans le temple, réplique de l'Univers, le lac inclus dans l'enceinte sacrée matérialisait, au côté de la terre, du ciel et du soleil, l'autre élément indispensable : l'eau.


Le lac sacré d'Amon est un bassin rectangulaire, d'environ 80 par 130 mètres, ceinturé de berges appareillées en grès. La mise en eau des grands bassins ne posait pas de problème, puisqu'il suffisait de creuser pour faire apparaître la nappe phréatique, régulièrement alimentée par capillarité. Les berges du lac ont été, en grande partie, reconstruites par Henri Chevrier vers 1933.


Le lac est un regard sur la nappe phréatique. Le niveau de l'eau y est actuellement en équilibre, il suit le niveau du Nil, qui depuis la construction du grand barrage, est quasiment toujours à une même côte. Le lac d'Amon a une profondeur de 2,5 à 4 mètres environ, son volume est de 26000 mètres cubes. Tout au fond la porte monumentale de Nectanébo Ier.


Sur la face Nord du lac une volière exista pour les oies du Nil. Emblèmes vivants d'Amon, les oies avaient droit de s'ébattre sur le lac, une rampe les conduisaient de leur lieu d'habitation vers le plan d'eau.


Karnak - Lac sacré : Porte de l'Est (Nectanébo Ier)
[NB074-1973-42] Karnak - Lac sacré : Porte de l'Est (Nectanébo Ier)

Un commentaire ?

Un formulaire est à votre disposition :-)



Sources

Textes :

Dérrière l'Akhmenou, ancienegypte.fr

Karnak : Le lac sacré, neferhotep.over-blog.com

 

Plan :

PLAN DU TEMPLE D'AMON à KARNAK, terredegypte2.monsite-orange.fr

 

Photos (Jacques et Simon VONBANK) : 1973


Karnak - Plan du site
Karnak